Favoris d’octobre 2017

Bonjour !
Vêtements, musique, maquillage, bougie, nourriture, adresse… Comme à chaque fin de mois, je vous présente tout ce que j’ai préféré récemment. C’est parti !


Bougie Gold Collection de Yankee Candle*
Je suis une grande adepte de bougie parfumée, vous le savez. Et j’avoue avoir dernièrement pas mal délaissé les Yankee Candle, jusqu’à ce que je reçoive 2 senteurs de la Gold Collection (édition limitée) : Fleur d’Oranger et Ambre. Non seulement ce packaging noir mat est sublime, mais en plus ces 2 odeurs sont vraiment présentes, sans être écoeurantes. Un must have de l’automne !

V.D.40x60.TOURNEE_Web.jpg
Spectacle de Vincent Dedienne

J’adooore la chronique de Vincent Dedienne dans Quotidien, il me fait toujours pleurer de rire. Donc quand j’ai appris que l’on pouvait assister à son spectacle S’il se passe quelque chose au cinéma, j’ai sauté sur l’occasion. Et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue ! Il est complètement barré, limite un peu schizo et ses mimiques à elles seules sont comiques. N’hésitez pas à le regarder lorsqu’il sortira en DVD !

Ecouteurs-Beats-BeatsX-Or-matEcouteurs BeatsX by Dre*
J’étais un peu jalouse lorsque ma mère a reçu ces mêmes écouteurs Beats by Dre via Apple lorsqu’elle a racheté un Macbook. Mais tout vient à point à qui sait attendre et j’ai désormais moi aussi ma paire ! Il s’agit du modèle BeatsX en coloris Or mat ; un nude avec des détails rose gold (le transfert de fond de teint dessus ne se voit pas et ça, j’apprécie). Ils sont superbes et la qualité d’écoute est vraiment top ! Gros points positifs : le mode sans fil (via Bluetooth), la recharge Fast Fuel (5min pour 2h d’écoute) et l’autonomie de 8h.


Bout de canapé en marbre Toutendirect
Passion marbre… Quand j’ai croisé ce bout de canapé (oui, c’est le nom donné à ces mini tables basses) avec son plateau en véritable marbre blanc et ses pieds en métal noir, j’ai directement craqué ! Je l’ai trouvé dans une boutique de décoration du Marais (lien du e-shop), face à Fleux, et surtout elle était en promotion à 85€ au lieu de 119€. Canon, n’est-ce pas ?

Kit petits fours Lekué*
La semaine dernière nous avions un apéritif dinatoire entre copines et plutôt que d’acheter des petits fours surgelés chez Picard, je me suis lancée dans la confection de feuilletés grâce à ce moule en silicone Lékué. C’est très simple, rapide et il est impossible de se rater : 2 pâtes feuilletés et une farce composée de boursin ail et fines herbes et de morceaux de jambon. Tellement bons et beaux que mes amis ont difficilement cru que c’était du fait maison !

Le-monde-ne-tourne-pas-rond-ma-petite-fille
Livre Le monde ne tourne pas rond ma petite-fille de Sonia Mabrouk
J’avais entendu parler de ce livre dans Quotidien et il m’intriguait beaucoup. On y découvre des échanges entre Sonia Mabrouk, journaliste et ancien professeur, et sa grand mère Delenda qui vit toujours en Tunisie. Elles abordent de nombreux sujets d’actualité, notamment liés à l’Islam (le djihad, le port du burkini, la place des femmes…) avec beaucoup de clairvoyance, de respect et d’honnêteté. C’est un livre très enrichissant et j’aime le fait qu’on ait un point de vue féminin, venant de 2 générations et 2 pays différents.


Nouvelle carte chez Vapiano*
Je vous avais déjà fait un article bien complet pour vous présenter le concept des restaurants italiens Vapiano, où tout est frais et fait maison. Ce mois-ci j’ai eu l’occasion d’y retourner pour tester la nouvelle carte (14 nouveautés) et encore une fois mes papilles étaient ravies du voyage, surtout avec cette pizza Scampi e Spinaci (en revanche la Crema di ananas en dessert n’est pas très intéressante). J’ai aussi vu une sorte de tiramisu aux Oréos qui me fait très envie… A tester !

FLOP


Crème pour les mains Alessandro
Cette crème pour les mains avait tout pour me plaire : son packaging de petit macaron rose est adorable et elle sent une odeur délicate de framboise sucrée. Jusque là tout allait bien, sauf qu’en réalité elle est très collante. Je mets des petites traces de doigts gras un peu partout après l’avoir appliquée (notamment sur mon iPhone) et elle laisse un fini un peu bizarre sur les mains. Dommage !


* Les produits suivis d’une astérisque m’ont été envoyés par la marque. Cela n’altère en rien mon objectivité.

Publicités

Les Fils à Maman, on s’y régale partout en France

Lorsque je suis descendue dans le sud cet été, je devais faire un stop déjeuner à Lyon et j’ai donc demandé sur Twitter si quelqu’un avait une bonne adresse. Ma copine Marine (de la chaîne Perfect Honesty) m’a alors conseillé d’aller chez Les Fils à Maman, ce que j’ai fait. L’intérêt de cette nouvelle bonne adresse, c’est qu’ils ont des restaurants dans toutes les grandes villes de France (Paris, Bordeaux, Lille, Caen, Grenoble…) donc cet article ne concerne pas que les parisien(ne)s.

La décoration du lieu est très rigolote : les murs sont recouverts de références à la pop culture des années 80/90, il y a une ancienne série TV diffusée dans les WC, la carte ressemble à un cahier de texte… En parlant de carte, ça donne quoi ? Dans le restaurant de Lyon il y avait une formule midi en semaine (plat : 12,50€, plat + dessert/entrée : 16,50€, entrée + plat + dessert : 20,50€) dont les prix varient de quelques euros selon les adresses. Le soir, la note grimpe un peu avec des plats entre 17 et 21€.


Difficile de choisir, car sur le menu tout fait très envie. En entrée, nous avons partagé le tartare de poisson du jour, qui se trouvait être au thon rouge et qui a ravi nos papilles pour bien commencer. Ensuite, j’ai fait une infidélité à l’habituel steak tartare pour miser sur l’originalité : filet trop mignon en croûte et risotto de coquillettes au chorizo. Quel régale… je n’en ai fait qu’une bouchée (non, je rigole ma bouche n’est pas si grande que ça) ! J’ai pu goûter ledit tartare de boeuf dans l’assiette d’en face, qui était tout de même délicieux et surtout parfaitement assaisonné, fait assez rare pour être précisé. Mention spéciale pour les pommes allumettes, très croustillantes. Côté dessert, on était déjà bien rassasiés, donc on a partagé un café gourmand qui nous a permis de goûter à quelques desserts : salade de fruits, tiramisu et gâteau au chocolat. Rien d’extravagant mais c’était bon et ça permettait de finir sur une note sucrée.

Au final, Les Fils à Maman c’est une adresse vraiment cool, avec des plats classiques et d’autres qui nous rappellent inévitablement notre enfance ; des assaisonnement réussis et des portions copieuses pour des prix raisonnables le midi (le soir c’est un peu plus élevé quand même, voire un peu cher pour les plats). En tout cas il y a plein de choses qui me font très envie et j’y retournerai avec plaisir !

 

Bisou, néo-crêpes 100% gourmandes

Si je vous dis crêperie, vous imaginez sûrement une galette complète avec 3 feuilles de salade fatiguée et une bolée de cidre dans une vilaine de tasse marron hors du temps. Oubliez tout ce que vous connaissez puisqu’aujourd’hui, je vous fait découvrir Bisou, la néo-crêperie située au coeur de Paris, dans le célèbre passage des Panoramas.

bisou-creperie-paris-restaurant

Petite terrasse abritée, décoration sobre et moderne aux airs scandinaves et menu présenté sur une planche en bois ; au premier abord on est loin de la crêperie classique. Et cela se confirme lorsqu’on prend connaissance de la carte et des crêpes salées/sucrées qui s’y trouvent. Noms originaux (Ave Caesar, Bisou Scandinave, Popeye Power…) et ingrédients surprenants (poulet pané aux Corn Flakes, coeur de burrata, avocat, cheddar…) nous mettent de suite l’eau à la bouche.

Lors de mon dîner j’ai eu l’occasion de goûter à deux crêpes salées (Kiss de NYC et Bella Ragazza) et deux crêpes sucrées (Freak Crepe et Cookie’n’Crime). Autant vous le dire : les galettes de sarrasin salées ont des goûts tellement originaux pour des crêpes, qu’on a du mal à faire son choix. Verdict : elles sont délicieuses. Seul « ombre » au tableau, le petit mesclun de salade qui les accompagne n’est pas assaisonné (#passionbalsamique). Quant aux crêpes sucrées de Bisou, elles sont tellement copieuses et gourmandes que vous n’arriverez probablement jamais à en venir à bout. Non mais regardez tout ce qu’il y a dessus : Nutella, mini marshmallows, sablés breton, chantilly, pop corn, rose des sables… Franchement, devant ça, on se croirait au paradis.

bisou-creperie-paris-restaurant

Pour ceux qui travaillent dans le quartier, il y a une formule midi à 14€ qui comprend une galette « Super Complète », un verre de cidre ou une limonade bio et une crêpe sucrée (un ingrédient au choix). Le prix des crêpes reste très raisonnable : entre 10 et 13€. Les sucrées coûtent 7/8€ mais vous pouvez aisément en partager une si vous commencez à caler. Et bien sûr, on retrouve le fameux cidre, servi dans un immense verre à vin, très chic.

Informations pratiques :
62 Passage des Panoramas
75002 Paris
Ouvert tous les jours
12h-22h30 (18h lundi/dimanche)