Libertino, la nouvelle trattoria Big Mamma (4/5)

Libertino, c’est LA nouvelle adresse parisienne dont tout le monde parle en ce moment. Situé dans le 10ème arrondissement (encore à l’est, au grand dam des habitants du 92), le petit dernier du Big Mamma Group est leur seul établissement à accepter les réservations. Toutefois il faudra quand même vous armer de patience pour obtenir le précieux sésame qui mène au temple de la gastronomie italienne, car les tables partent vite !

Après avoir passé la porte d’entrée de Libertino, généreusement décorée de fausses fleurs, vous pénétrez dans un lieu à mi-chemin entre le kitsch des années 70 et la démesure baroque façon Dolce & Gabbana. Mobilier chiné, vaisselle vintage, tableaux « maison », l’accumulation des styles pourrait jurer mais il n’en est rien et on s’y sent bien.

J’ai accompagné la food blogueuse PariswithCharlotte au cours d’un diner dans cette trattoria, où nous avons pu découvrir la nouvelle carte (où l’on retrouve tout de même quelques classiques !). Cocktails, pizzas, pâtes, secondi piati… le choix n’est pas aisé car chez Big Mamma, c’est comme dans le cochon, tout est bon.

Pour commencer, on s’est partagé quelques entrées : la big burrata au pesto avec de la foccacia (prise de risque minimum mais régalade maximum), la copieuse et délicieuse tarte tatin salée (poivrons rouges fondants, échalotes et oignons caramélisés, fondue de parmigiano, basilic frais) et enfin les très originaux baby panada (3 beignets frits fourrés au porc juteux de Toscane à tremper dans une sauce un peu sucrée aux poivrons rouges). A accompagner d’un cocktail. Pas moins de 15 recettes originales à des prix tout doux (de 7 à 12€). Je vous recommande vivement le Modjojito, que j’ai adoré! Le Flower Power Spritz est visuellement très réussi avec ses pétales de rose, mais le goût m’a plus rappelé un cidre à la framboise qu’un spritz.

Entre pâtes et pizzas, mon choix est vite fait, c’est la pizza qui l’emporte surtout si elle est à la truffe. Que dis-je double truffe : crème de truffe et truffe noire rapée (20€), l’une des meilleurs que j’ai mangées. Un peu moins conquise par celle à la mortadelle, très bonne mais un peu sèche par endroit (sûrement dû à la pâte fine, à la romaine).

IMG_3427

Chez Libertino, le sucré n’est pas en reste, puisqu’à l’entrée du restaurant vous pouvez admirer un buffet de desserts gargantuesque. Impossible de choisir, nous en avons commandé 3. Si vous ne devez en goûter qu’un, sans hésiter : la tarte au chocolat noir et lait (caramel beurre salé, praliné croustillant café/noisette, chantilly maison) Choco Choco Clap, vraiment exceptionnelle. Moi qui ne suit pas très branchée marron, j’ai aussi adoré le Mont Blanc glacé (meringue crousti-fondante, gelato di Mattia aux marrons, crème de marron à la vanille, chantilly maison, marrons glacés). Enfin, l’énorme part de baba au rhum m’a un peu moins séduite car ce n’est tout simplement pas un dessert qui me fait habituellement envie, mais les connaisseurs l’apprécieront.

IMG_3463.JPG

Libertino est donc fidèle à la réputation des établissements Big Mamma : des portions généreuses, des prix corrects pour des bons produits venus tout droit d’Italie, des recettes innovantes mais aussi des bons vieux classiques, un service irréprochable et souriant. Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment !

Informations pratiques :
Libertino
44 Rue de Paradis
75010 Paris
Ouvert tous les jours
de 12h à 14h30 et de 18h45 à 23h

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s