Beauty News : Estée Lauder, Dior & Colgate

Cette semaine j’ai testé 3 nouveaux produits. Comme toujours, après 7 jours d’essai, je vous donne mon avis dessus.

259790_swatch

Fond de teint Double Wear ESTÉE LAUDER, 49€
Ce fond de teint, ça fait des mois que j’ai envie de le tester car tous les avis que j’ai entendu à son sujet étaient dithyrambiques. Lorsque j’ai accompagné une copine à la vente privée du groupe Estée Lauder, j’espérais le trouver mais sans grande conviction. Enorme coup de chance : sur les 5 flacons restants, il y avait UNE teinte claire. J’ai donc pris la 1C1 Cool Bone (un beige clair avec sous-tons chauds) et il se trouve que c’est pile poil ma carnation. Le Double Wear promet un teint longue tenue, intransférable et qui résiste à tout. Qu’en est-il vraiment ? Et bien je dois vous dire que c’est le meilleur fond de teint que j’ai pu tester jusqu’à maintenant (il a même détrôné le Dior Backstage). La couvrance est parfaite, en un seul passage. Il camoufle tout (pores, boutons, rougeurs, petits vaisseaux, cernes…) et sèche vite donc il faut être rapide pour l’appliquer. Il fait un teint vraiment très mat et j’ai rarement vu ça ! Je l’ai mis à l’épreuve lors de journées où j’ai eu chaud, où j’ai gambadé dans tout Paris, où j’ai fait des cours de sport très cardio (du TRX par exemple), il n’a PAS bougé et mon visage brillait à peine en fin de journée. C’est définitivement un fond de teint à toute épreuve. J’apprécie d’autant plus la présence d’un SPF10 et le fait qu’il ne m’ait donné aucun bouton. Côté packaging Estée Lauder a imaginé un joli flacon rectangulaire en verre poli avec des inscriptions noires, ainsi qu’un logo et un capuchon doré. L’énooorme défaut de ce fond de teint (et c’est le seul que je lui trouve) c’est le système de versement. Il n’y a RIEN pour doser ou ralentir la sortie du produit, c’est juste un goulot large d’1cm et soit vous en versez trop, soit vous en mettez partout autour. A ce prix-là, je trouve ça incroyable qu’une marque de luxe n’ait pas plus réfléchi à ça. J’ai donc acheté la pompe qui va avec – comptez quand même 5,50€ de plus -, très décevante elle aussi car en plus d’être faite dans un plastique bleu foncé plus cheap, elle n’a pas de capuchon (à partir un petit machin en plastique transparent très vilain, qui se salit à vitesse grand V) ! Elle se bloque simplement en la twistant d’un cran. Pourquoi Estée Lauder n’intègre pas cette pompe ET un capuchon doré à son font de teint ? Mystère… mais je trouve ça assez irrespectueux pour les clientes.445771_swatch.jpgRouge Blush teinte 459 Charnelle DIOR, 46€
Petit nouveau dans ma collection de blush… ou de bronzer ? Car en effet, si ce produit  Dior fait bien partie de la gamme Rouge Blush, sa couleur rappelle une poudre de soleil. Il s’agit de la teinte 459 Charnelle, qui se situe entre le terracotta et l’abricot, avec des irisés. La couleur est très jolie mais difficile à appréhender. Pour l’avoir testé quelques jours, je trouve que ce blush fait doublon avec mon bronzer et on dirait que je me suis un peu lâchée sur le contouring… Je crois que ce produit trouvera plutôt sa place dans ma routine maquillage en été, lorsque j’aurais envie de réchauffer mon teint sans utiliser un blush ET un bronzer. Cet irisé sera d’ailleurs beaucoup plus joli sur une peau hâlée. Côté pigmentation, Dior a bien joué son coup car l’intensité de cette poudre est facile à travailler selon la puissance qu’on met dans son pinceau. Comme tous les Rouge Blush de Dior, elle est présentée dans un joli boitier bleu laqué, avec un miroir et un petit pinceau (pas exceptionnel car un peu trop plat mais qui peut dépanner au besoin).

GUEST_4e04eca1-a83f-4c9b-94b9-8fa796d3ed02.jpeg

Dentifrice Optic White COLGATE, 3,50€
Depuis un an je n’utilise que des dentifrices Colgate. Concours de circonstances mais aussi parce que je les aime bien. Leur goût mentholé me convient parfaitement et j’avoue que c’est mon critère principal pour le choix d’un dentifrice car il n’y a rien de pire d’utiliser matin et soir un produit donc on déteste le goût (je parle de toi, Elmex !). Mon deuxième critère c’est la mousse, il ne faut pas que ça soit trop liquide (sinon on bave), ni trop mousseux (sinon on doit cracher toutes les 30sec). Celui-ci est parfait, car c’est le juste milieu. En plus je trouve qu’il ne salit pas trop ma brosse à dents électrique et ça, c’est top ! Le packaging me plait aussi énormément car Colgate a pensé à faire un capuchon accroché au tube (comme pour une crème solaire, vous voyez ?) et non un bouchon qu’il faut visser et dévisser, qui tombe, s’encrasse etc… Concernant la mention « une teinte de blanc en plus en une semaine » j’ai du mal à être convaincue, comme avec tous les dentifrices qui prônent un blanchiment miracle. Mais en tout cas il lave bien les dents, prévient les tâches et laisse l’haleine très fraîche, tout ce qu’on attend de lui. J’ai acheté ce dentifrice Colgate chez Stokomani (un magasin de destockage) donc j’imagine que vous ne pourrez plus vraiment le trouver dans le commerce. Mais comme Optic White semble être l’ancien nom de la gamme Max White (ou son équivalent à l’étranger), je pense que vous pouvez en trouver un similaire dans votre supermarché.


Beauty News : Tarte Cosmetics & Sabon

* Les produits suivis d’une astérisque m’ont été envoyés par la marque. Cela n’altère en rien mon objectivité.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s