Weight Watchers Liberté, bilan à 6 mois

Si vous êtes curieuse de savoir comment fonctionne le programme WW Liberté, je vous conseille de commencer par mon premier article à ce sujet, que vous trouverez ici. Désormais, ça fait 6 mois que je suis ce « régime » et j’avais envie de vous faire un retour assez complet ici.

Concernant mon assiduité, elle a été bonne tout au long de ces 6 mois, que ce soit l’enregistrement des aliments ou les pesée, même avec les périodes plus compliquées comme les fêtes de fin d’année, un nouveau job où les tickets restaurants remplacent la cantine… D’ailleurs vous m’avez demandé comment je faisais pour m’en tenir au programme lorsque je suis en « société ». Et bien c’est simple : lorsque je sais que je vais faire des écarts (apéro dinatoire, diner chez des gens, test d’un restaurant, soirée blog…) je compense en faisant très attention à ce que je mange aux repas précédents/suivants et bien sûr je puise dans ma réserve de points hebdomadaires. Evidemment, j’essaye de ne pas me jeter sur tout ce dont je n’ai pas réellement envie/besoin (les bonbons en milieu d’après-midi, les chips/feuilletés/gâteaux à l’apéritif, une viennoiserie au brunch, un dessert quand je n’ai plus faim, une grosse part de galette des rois…). Ca demande de la discipline mais c’est le prix à payer pour perdre du poids. Et très honnêtement je suis loin de vivre un enfer ! Je continue d’ailleurs à aller au sport 3 fois par semaine pour transformer la graisse restante en muscle.

Concernant mon poids, j’en suis désormais à 14kg de perte totale, dont 12kg depuis le début de WW Liberté il y a 6 mois. Je suis très fière du chemin parcouru car j’ai atteint 75% de mon objectif (soit une perte de 17kg minimum, 20 idéalement). Vous devez vous dire qu’une moyenne de 2kg/mois ce n’est pas énorme mais je ne suis pas pressée et mon but ce n’est absolument pas de perdre le plus vite possible mais de perdre de façon pérenne pour ne pas tout reprendre ensuite. Mon visage s’est affiné, je rentre dans des jeans dans lequel je n’avais jamais mis un pied, j’achète des vêtements en 38… C’est tout bénéf’ ! Surtout, j’ai pris de très bonnes habitudes alimentaires et je me suis tellement habituée à l’application que je n’ai plus besoin de pré-enregistrer les aliments pour savoir combien de points ils valent. C’est devenu un réflexe de savoir ce qu’il faut et ne faut pas manger. Mais je ne me prive pas pour autant et je continue à m’accorder des petits plaisirs de temps en temps, c’est comme ça qu’on ne craque pas ! Il faut aussi trouver les aliments 0SP qui vous plaisent vraiment et qui vous régalent, il y en a forcément. Par exemple moi j’adore les compotes (sans sucre ajouté), la viande des grison, les fruits rouges, la sauce soja salée, le vinaigre balsamique, les tomates, le saumon et le Coca Light.  Concernant mon alimentation, j’ai justement pensé que ce serait bien de vous donner des exemples de repas ou recettes qui font partie de mon quotidien.

Petit déjeuner : je mange presque tout le temps mes pancakes banane/oeuf (1 banane pour 2 oeufs, 1 cc d’arôme vanille et un peu de levure) avec un tout petit peur de beurre, accompagnés de fruits ou d’un yaourt nature 0% avec une compote SSA. Côté boisson j’ai mis la main sur une dizaine de briques d’Arizona Tea 0 calorie chez Action donc je bois ça et j’adore.

Déjeuner : ce n’est pas le repas où je mange le plus et souvent c’est celui qui me permet de « compenser » le repas que je vais faire le soir. J’opte donc pour une protéïne light (oeuf, viande des grison, blanc de poulet, jambon blanc…) et un maximum de crudités/légumes. Pour la sauce, je ne mets plus d’huile, mais j’utilise du vinaigre, de la moutarde, du citron, de la sauce soja, des épices surgelées Picard… et on ne voit pas la différence. Et je finis par un fruit, un yaourt nature 0% avec du faux sucre ou une compote SSA.

Goûter : si j’ai un petit creux, je mange la même chose qu’en dessert. Mais si j’ai vraiment envie de quelque chose de gourmand j’opte pour une galette de riz chocolat/coco Lidl ou pour un cookie light (flocon d’avoine, banane, pépites ded chocolat noir).

Diner : c’est le repas qui varie le plus et c’est souvent celui que je fais le moins à domicile, mais quand je dine chez moi ça peut être un pokebowl, un chirashi saumon, un chili con carne, une soupe maison…

Brunch : le brunch est mon repas préféré et j’en fais tous les samedis et dimanches donc ça a surtout été le plus dur à adapter car c’est généralement assez calorique. Du coup j’ai trouvé le bon compris : 2 ou 3 oeufs au plat ou brouillés (parfois une cc de sirop d’érable), de la viande des grison ou du saumon fumé, un seul morceau de baguette avec peu de beurre, une petite salade de crudités ou de fruits, mes pancakes et ma boisson du matin mentionnés ci-dessus. Normalement avec tout ça je suis bien calée et j’ai quand même mangé des choses qui me plaisent !

Voilà, j’ai encore quelques semaines de WW devant moi avant d’entamer la phase de stabilisation une fois que j’aurais atteint mon poids idéal. Je ne manquerai pas de vous faire un bilan final de la totalité du programme. Et si vous souhaitez vous lancer, il y a toujours un mois offert grâce à mon parrainage.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s