Beauty News : Clarins, Floreve & Boscia

Cette semaine j’ai testé 3 nouveaux produits. Comme toujours, après 7 jours d’essai, je vous donne mon avis dessus.

images

Joli Blush Cheeky Peachy CLARINS, 36€*
Parmi les nouveautés Clarins que j’ai découvertes lors de la dernière présentation presse, il y avait ce blush (mais aussi un lait de teint Milky Boost, le sérum Bright Plus anti-tâches, des nouveaux produits lèvres… que j’attends de bien tester pour vous faire un retour complet dessus). Il fait partie de la gamme des Joli Blush, mais sa particularité c’est son écrin. En effet, pour l’été 2020, Clarins a sorti 2 teintes exclusives appelées Cheeky Pinky et Peachy, donc les boitiers ont été relookés avec un imprimé estival et coloré. J’ai personnellement choisi la teinte Cheeky Peachy, car j’ai  peu de blush orangés. Sachez qu’il est assez peu pigmenté (contrairement à ce que vante le site), donc il ne faut pas hésiter à avoir la main généreuse lorsqu’on prélève la matière au pinceau. Personnellement je préfère ça à un blush qui laisse une énorme trace colorée impossible à travailler par la suite et qui ruine mon teint. L’intensité est donc facilement modulable, il laisse un voile à la fois coloré et naturel sur mes joues, et j’aime beaucoup cette couleur pêche/clémentine qui sera parfaite à la belle saison sur un teint un peu hâlé (je préfère les blush rosés en hiver, comme le Orgasm de Nars). Evidemment, le prix est un peu élevé pour UN blush mais vous en aurez sûrement pour plusieurs années, il y a un mini pinceau et un miroir à l’intérieur du boitier, et la qualité des produits Clarins n’est plus à prouver.

-in-glow-cure-eclat

Cure éclat [IN]Glow FLOREVE, 49€*
J’ai récemment reçu différentes cures de la part de Florêve, une marque de nutri-cosmétiques naturels qui met en avant la phytothérapie (soigner par les plantes) et qui fabrique ses soins en France, garantis sans huiles minérales, parabènes, parfums, colorants artificiels… Dans un coffret, on retrouve 14 ampoules de 15ml, soit une prise par jour pendant 2 semaines. Côté écologie, Florêve ne fait pas partie des bons élèves : une boite en carton, deux rangements en plastique pour les ampoules (qui sont toutefois très bien maintenues) et 14 ampoules en verre; au final, beaucoup de déchets et c’est dommage. J’ai d’abord voulu commencer la cure peau nette [IN]Detox, qui convenait le plus aux besoins de ma peau, mais autant être honnête avec vous : le goût d’une ampoule m’a largement suffit car l’algue prend le dessus sur les fruits rouges sensés la camoufler. J’ai donné le reste de la boîte à ma mère qui, plus courageuse que moi, en est venue à bout sans trop de difficulté. Je me suis donc rabattue sur la seconde cure éclat [IN]Glow (précédement appelée Beauty[IN]Force), qui promet une peau revitalisée, hydratée et un teint plus éclatant. La composition est vraiment top puisqu’on y retrouve de l’acide hyaluronique, des vitamines C, A, B3 et B6, du zinc, et pour le goût, du jus de goji, de pêche, de raisin blanc et du sirop d’agave. C’est très agréable à boire le matin, en shot ou mélangé dans un fond d’eau. Toutefois est-ce que j’ai vu une nette amélioration sur ma peau ? A part un teint qui paraît un peu plus lumineux qu’à l’accoutumée, difficile à dire. Notamment car la posologie n’est pas vraiment suffisante puisqu’il faut normalement 2 mois à l’organisme pour assimiler ce type de compléments (la marque recommande elle-même 1 mois de prise) et vu le prix, une cure complète serait assez onéreuse. Donc je ne sais pas si je peux vraiment vous conseiller les cures Florêve car pour moins de 50€ je pense que vous pouvez trouver des cures plus longues donc sûrement plus efficaces et moins contraignantes que ce format ampoules.

326L

Masque peel-off cryomarin Mermaid Fire and Ice BOSCIA, 35€
Ce masque peel-off est le premier produit Boscia (marque de skincare japonaise vendue chez Sephora) que je teste et mon avis sur la marque est un peu mitigé… Le masque ne s’appelle pas « Fire and Ice » pour rien. Je décide donc de le mettreà l’aide d’un pinceau plat, comme tous mes masques. L’application est assez facile et je commence par mon nez puis mes joues, sauf qu’après 20 secondes mes yeux commencent à me piquer, puis se mettent à pleurer. Ça s’est passé comme ça durant toute cette phase, ce qui était donc assez désagréable. La faute au menthol qui se trouve visiblement dans la composition pour donner l’effet glacé je pense. Il faut veiller à poser une couche assez épaisse pour être enlevée facilement en peel-off mais assez fine pour pouvoir sécher en 20 minutes. Je trouve  que ce masque Boscia porte très bien son nom Mermaid, car la matière a un effet chromé bleu/gris qui rappelle la queue d’une sirène (ce qui contraste avec son packaging blanc, basique et minimaliste, d’ailleurs un peu décevant lorsqu’on le sort d’une boite aux couleurs de l’arc-en-ciel). Lorsque le masque est sec et semble ne faire qu’un avec votre peau, il suffit d’en soulever un bout et de le décoller totalement. Etonnement, ce masque Boscia ne fait pas mal du tout lorsqu’on l’enlève, contrairement à bon nombre de masques peel-off qui arrache le petit duvet du visage.


Beauty News : Luxéol, Tarte & Dior Backstage

* Les produits suivis d’une astérisque m’ont été envoyés par la marque. Cela n’altère pas mon objectivité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s