Djerba : hôtel Sensimar Palm Beach Palace

Au mois d’août, je suis partie une semaine en Tunisie, à Djerba plus précisément. C’était la troisième fois que je m’y rendais car c’est proche (sauf quand Tunisair s’en mêle, ça peut devenir aussi long qu’un Paris-NY), la météo est toujours stable (la pluie n’existe pas là-bas) et les prix sont généralement assez corrects. J’ai eu la chance de tomber sur une autre très intéressante sur Lastminute, pour cet hôtel qui m’a tout de suite tapé dans l’oeil : le Sensimar Palm Beach Palace.

img_6268

Il s’agit en fait de l’ancien Sofitel de Djerba, qui a été racheté par le groupe allemand Sensimar, et qui est devenu un hôtel 5* (ce qui n’équivaut évidemment pas à un 5* en France). Les avis, comme les photos, faisant très envie sur Trip Advisor, j’avais hâte de découvrir cet endroit qui n’est PAS un club de vacances mais bien un hôtel. Donc : pas de jeu du midi suivi de la danse du club, pas de mini disco à l’heure du diner et pas de spectacle au rabais le soir. Et surtout, énorme point positif du Palm Beach Palace : pas d’enfants (car moi je n’aime pas ça, encore moins au buffet où ils sont un danger de tous les instants) !

img_6608

LES CHAMBRES
Les chambres sont vraiment très spacieuses, comme des mini-suites en fait. Vous avez toujours une entrée, avec un canapé et deux grands placards (étagères et tringles), qui dessert le reste de la chambre ainsi que les WC et la salle de bain. La salle de bain est dotée de deux vasques, d’un immense miroir et d’une baignoire. Quant à la chambre, elle est dans un style typique revisité, ce qui donne un résultat très moderne, dans des tonalités claires (blanc, lin, taupe) avec des touches de turquoise. Vous avez une télé à écran plat, un lit double très confortable, une coiffeuse avec miroir, un bureau et une petite table (ainsi qu’une autre sur votre terrasse/balcon). Certaines chambres sont en étage, d’autres sont en rez-de-chaussée et disposent d’une petite terrasse qui peut parfois donner sur une piscine privée pour quelques chambres. Bref, le confort est total. Et si toutefois il y a un problème dans votre chambre, signalez le à la réception qui le réglera en quelques heures (pour ma part c’était une vis dangereuse dans une armoire, qui était sciée à mon retour).

TNSDPAC-chambre-palm-beach-palace.jpg

LA PLAGE
La plage est un peu artificielle car ce sable blanc très fin n’est pas des plus communs à Djerba. Mais c’est un vrai luxe et elle est excessivement bien entretenue et nettoyée toutes les nuits par une équipe de 3 personnes. Les transats sont agrémentés de matelas très confortables, sous des paillotes pour 2 personnes. Vous pouvez aussi louer des petites cabanes avec des sortes de fatboy à l’intérieur, pour la journée. L’eau est claire, très chaude (on rentre dedans sans problème), il y a parfois des algues mais on n’y peut rien, et des méduses qui ont l’air inoffensives puisque personne ne s’en inquiète. La tranquillité de la plage est seulement troublée par le bruit des activités nautiques au large (jet ski, jet pack, bateaux…) et par les « vendeurs de chameaux » qui sont très gentils et à qui on explique aimablement qu’on n’est pas intéressé par une balade.

LES PISCINES
Il y a deux piscines au Sensimar Palm Beach Palace. La première est un immense bassin aux environs des restaurants et de la réception. Personnellement je n’y suis jamais allée car je trouve qu’elle manquait un peu de charme et qu’il y avait trop de passage. La seconde se situe plus vers la plage, au niveau des chambres avec petites piscines privatives. Cette « relax pool » comme ils l’appellent est géniale ! Le cadre est superbe : des hamacs, des palmiers, d’énormes bed aux voiles blanches, des transats très confortables, un bar ouvert de 10h à 20h et des lits dans l’eau pour se reposer et bronzer aux heures les plus chaudes. La température de l’eau est toujours agréable et vous avez toujours pieds dans cette piscine grâce aux différents niveaux (de 1,40m à 50cm). Mention spéciale pour le mobilier en rotin blanc tressé et les matelas écrus assortis aux serviettes, qui rendent le lieu vraiment superbe.

img_6383

L’ANIMATION
Comme je l’ai déjà mentionné, ce n’est pas un hôtel club donc l’animation n’est pas continue. Aucune musique au bord des piscines et pas d’activités farfelues. Toutefois il y a quand même quelques activités qui rythment (calmement) les journées : aquagym ou yoga le matin, beach volley dans l’après-midi et des cours d’oenologie des vins tunisiens par exemple. Le soir, il y a des soirées à thème : diner de gala du directeur, soirée blanche, soirée mousse (que j’ai, hélas, ratée)… avec souvent un spectacle ou une soirée dansante dès 21h30 sur la terrasse de la réception. Le spectacle brésilien est d’ailleurs absolument superbe ! Et il y a aussi, évidemment, une soirée tunisienne avec diner et danses tunisiennes.

IMG_6374.JPG

LES RESTAURANTS
L’hôtel dispose de 3 restaurants : le restaurant principal, le snack bar (ouvert seulement le midi) et le Culinarium. Le « main restaurant » est celui où vous mangez, du petit-déjeuner au diner. La nourriture y est variée, franchement bonne pour un hôtel à Djerba (souvent ça laisse à désirer) et le personnel, souvent débordé, reste néanmoins très agréable. Tout comme les serveurs des bars de la piscine et de la réception, qui sont vraiment très gentils. Très sincèrement, je ne vous recommande pas spécialement le snack bar pour le déjeuner car je ne lui trouve aucun intéret spécial, si ce n’est que l’on se fait servir à table au lieu d’aller au buffet. Le dernier restaurant est considéré comme gastronomique et vous avez le droit d’y diner une fois durant votre séjour. On regrette que la terrasse donnant sur la mer ne soit pas ouverte pour y manger par contre ! J’ai été très surprise par ce restaurant, et surtout par la qualité de la viande. En manque de viande rouge, j’ai pris le carpaccio et la pièce de boeuf et je ne peux que saluer leur tendreté et leur gout. Globalement, tout était très bon, de l’entrée jusqu’au dessert.

A SAVOIR
– Il y a un café Maure dans l’hôtel, vous pouvez y boire des thés à la menthe ou y fumer des chichas (moyennant 4€ pour 2 charbons). On peut aussi vous les monter sur la terrasse de la réception.
– Réservez le Culinarium dès votre arrivée, sinon vous risquez de ne pas avoir de place ou de diner à l’heure des poules.
– Le mojito est payant (environ 8€). En revanche le Nojito (mojito sans alcool) ne l’est pas. Donc commandez celui-ci avec un petit verre de rhum et faites votre cocktail !
– Ne prenez pas les activités nautiques à l’hôtel, elles sont toujours plus chères. Et sur la plage, pensez à négocier un peu !
– La boutique « luxe » de l’hôtel vend de très jolies choses. Vous trouverez exactement la même à l’entrée de Houmt Souk, où les prix sont divisés par deux.
– Surveillez la thématique de la soirée du jour. Ce serait bête d’arriver en noir pendant la soirée blanche.
– Le wifi est disponible dans tout l’hôtel mais pas forcément très facile à capter donc le mieux est parfois de se rendre à la réception.

Publicités