Istanbul : restaurants, bars et shopping

On se retrouve pour le 4ème et dernier article voyage sur Istanbul. Je vous ai déjà publié un haul, un article pour organiser votre voyage et un autre sur les 5 lieux incontournables à visiter. Je vous présente maintenant quelques adresses découvertes là-bas qui, selon moi, valent le coup.

– Activité – croisière sur le Bosphore : les rives d’Istanbul (asiatique et européenne) sont absolument superbes. Au milieu des collines verdurées se trouvent d’anciens palais et de sublimes villas modernes que vous pourrez apercevoir en faisant une balade en bateau  sur le Bosphore (environ 1h30).

– Manger – Kunefe : nous avons goûté ça par hasard au détour du Bazaar, sans même savoir ce quoi il s’agissait. En fait c’est un dessert turc fait de fromage fondu (oui oui !) entouré de cheveux d’ange, revenu dans du beurre. Il est grillé, puis on y saupoudre de la pistache et on y verse un sirop au miel. C’est assez lourd mais très étonnant et franchement j’ai plutôt apprécié donc je vous recommander de tester.

IMG_2327.JPG

– Shopping – Le Grand Bazaar : contrairement au Bazar Egyptien, le Grand Bazaar d’Istanbul propose des produits moins typiques : contrefaçons, souvenirs, bijoux en or/argent… Le lieu est couvert, bien entretenu et comme tous vendent semblablement la même chose, mieux vaut comparer les prix et bien négocier avant d’acheter !

IMG_2512.JPG

– Fumer le narguilé – Mitani Cafe : ce restaurant, perdu parmi des dizaines d’autres sur Akbiyik Caddesi, est l’endroit idéal pour fumer une chicha. Le décor oriental est soigné, les canapés confortables, il y a une assez bonne ambiance et l’équipe est conviviale. Vous pouvez aussi y manger, c’est plutôt bon et abordable.

– Diner – Dubb Kebab Restaurant : ce restaurant derrière la Mosquée Bleue nous a été conseillé par le gérant d’une agence de voyages et on ne l’a pas regretté ! Etonnement, nous étions les seuls clients alors que la décoration est vraiment soignée et la nourriture délicieuse (produits très frais et prix abordables).

– Shopping – Istinye Park AVM : si comme moi vous recherchez des magasins que nous n’avons pas en France, rendez-vous au centre commercial Istinye Park. Vous trouverez Bath & Body Works, Victoria’s Secret (uniquement cosmétiques) et toutes les grandes chaînes. N’hésitez pas à sortir du mall pour admirer les boutiques originales de toutes les plus grandes maisons de luxe. (Station de métro ITU Ayazaga puis 5min de minibus, à 30min de Sultanhamet)

– Patisserie – Sirin Firin Bakery : une abonnée sur Instagram m’a recommandé cette patisserie non loin de la tour de Galata. Nous y sommes donc allées afin d’acheter quelques gâteaux à ramener à Paris. La décoration rétro est vraiment superbe et tous les gâteaux (plus ou moins traditionnels) étaient vraiment délicieux ! (16 Buyuk Hendek Caddesi)

– Déjeuner – Haveran Restaurant : si vous souhaitez déjeuner à l’extérieur dans Sultanhamet, je vous conseille ce restaurant (face aux Citernes). La nourriture n’y est pas transcendante, mais les prix sont corrects et on déjeune autour d’une fontaine. N’oubliez pas de commander une limonade fraîche ou un jus d’orange pressé, délicieux !

IMG_2268.JPG

– Shopping – Silk Art Hand Made Jewelry : dans Beyoglu, il y a plein de magasins de souvenirs mais j’ai particulièrement aimé celui-ci car on y trouve des dizaines de petits bracelets colorés avec l’oeil ou la main de Fatma, pour 1 ou 2€ seulement (et des pièces faites main). L’endroit idéal pour acheter des cadeaux. (81 Galip Dede Caddesi)

– Boire un verre – Pont de Galata : si vous souhaitez admirer le coucher de soleil sur Istanbul, je vous recommande d’aller boire l’apéritif sur le pont de Galata où s’enchainent plusieurs restaurants (oubliez les cocktails, ils sont infâmes). Vous aurez une vue vraiment dégagée sur le Bosphore, la Grande Mosquée ou le pont de Mehmet.

istanbul turquie turkey mosquée sunset coucher de soleil

Publicités

Istanbul : 5 lieux incontournables à visiter

Suite à mon article concernant l’organisation d’un séjour à Istanbul, je vous présente maintenant les 5 lieux qu’il faut absolument visiter si vous passez par cette ville. (Ils sont bien sûr proposés par tous les guides, mais tout le monde ne s’encombre pas de ça.)

– La Mosquée Bleue (ou Sultanahmet Camii) : un incontournable à Istanbul ! C’est l’une des plus connue au monde (avec celle d’Abu Dhabi) et la plus visitée de Turquie. Cette mosquée construite au 17ème siècle par le Sultan porte ce nom à cause de ses céramiques intérieures, aux tonalités bleues. (La visite est gratuite et se fait en dehors des heures de prière, ils prêtent jupe longue et foulard aux femmes pour se couvrir).

IMG_2208.JPG
IMG_2161

– Le musée Saint Sophie : à quelques centaines de mètre de la Mosquée Bleue se trouve Sainte-Sophie : la première basilique chrétienne, devenue mosquée, puis musée. L’intérieur est grandiose et on y voit aussi bien des peintures représentant Dieu et le Christ qu’un minbar où l’imam faisait le sermon. On n’oublie pas d’insérer son pouce dans la « colonne suante de Saint-Grégoire » qui porte (soi disant) bonheur. (40TL visite)

– La Citerne Basilique : non loin de Sainte Sophie se trouve l’ancienne citerne du Grand Palais de Constantinople, construite au 6ème siècle. Une pièce sombre et souterraine, de 140m sur 70, où s’enchaînent des dizaines d’imposantes colonnes de pierre. En allant tout au fond, on découvre deux énormes têtes de Medusa en pierre, dont l’arrivée ici restent un mystère… (20TL visite)

IMG_2463.JPG

– Le Palais de Topkapi : cet immense palais, construit sur les rives du Bosphore, fut la résidence des sultans ottomans et de leur cour pendant des siècles.Prévoyez environ 2h pour faire le tour de ce lieu chargé d’histoire (et de dorures) : 4 cours, un harem, 5km de remparts, des jardins arborés et fleuris, des fontaines, des bijoux anciens ornés des plus belles pierres précieuses… (30TL visite, ouvert tous les jours sauf le mardi.)

 

– La Tour de Galata : située dans le quartier de Beyoglu, cette tour construite à l’époque médiévale surplombe la vieille ville. En son sommet, elle offre une vue panoramique à 360° sur Istanbul, le Bosphore, mais aussi le Palais de Topkapi qui se situe sur la rive d’en face. Selon la légende, un homme se serait élancé de la tour pour planer jusqu’à la rive asiatique du Bosphore, grâce à des ailes qu’il avait lui-même confectionnées… (25TL visite)

IMG_2574

Concernant les horaires d’ouverture de chaque site, je vous invite à faire vos recherches sur internet car ils doivent varier selon les jours et les saisons. Je vous ai présenté 5 lieux seulement mais il y a plein de belles choses à découvrir à Istanbul (et dans le reste de la Turquie). On se retrouve bientôt pour un article avec quelques bonnes adresses !

Istanbul : organiser son voyage

Bonjour !
Comme je suis partie à Istanbul la semaine dernière et que la ville a vraiment plu à beaucoup  d’entre vous lorsque j’ai posté des photos Instagram, je me suis dit que j’allais vous faire quelques articles à ce sujet. J’ai d’ailleurs moi-même adoré ce court séjour en Turquie. Aujourd’hui on parle organisation : vol, hôtel, monnaie… Et dans un prochain article je vous parlerai des choses importantes à voir/visiter et si cela vous plaît je vous partagerai aussi les bonnes adresses que j’ai découvertes.

METEO
La Turquie n’étant pas très loin de la France, le climat ne diffère pas beaucoup. C’est toutefois un pays méditerranéen donc il y fait un peu plus chaud dès que les beaux jours reviennent. L’idéal c’est d’y aller entre mars et mai puis entre septembre et octobre pour pouvoir profiter du beau temps, sans avoir trop chaud. Attention, sur certaines visites en extérieur (notamment le Palais de Topkapi), s’il y a du vent il peut y avoir énormément de pollen dans l’air. J’ai passé 2h à m’en prendre plein les yeux malgré mes lunettes de soleil et tout le monde ne faisait qu’éternuer. Si vous êtes allergique,vous êtes prévenus !

IMG_2181.JPG

VOL + TRANSFERT
Pour aller à Istanbul il y a des vols Roissy/Ataturk et des vols Orly/Sabiha Gokcen. Souvent les vols au départ de Roissy sont moins chers, mais il y a des correspondances qui rallongent le trajet. Au départ et à l’arrivée d’Orly, il y a 2 vols quotidiens d’environ 3h30 opérés par Pegasus Airlines (8kg de bagage cabine, 20kg en soute). Le premier aéroport est du côté européen, assez près de la vieille ville d’Istanbul (Sultanahmet) et desservi par les transports et par la navette. Le second est plus excentré, car situé du côté asiatique, il faut donc compter 1h de voiture (sans embouteillage) pour arriver au coeur d’Istanbul. Il y a des navettes (airport shuttle) qui font le transfert ville-aéroport et vice-versa, toutes les 2h, pour moins de 15€/personne. Et mieux vaut prévoir large car la ville est réputée pour avoir un trafic monstrueux. (Pour info : un taxi Sabiha-Sultanahmet vous coutera environ 45€.)

IMG_2699.JPG

HOTEL
En vous rendant sur les sites de réservation, vous trouverez énormément d’hôtels situés dans la vieille ville d’Istanbul. La décoration est souvent baroque, voire un peu kitsch, et les notes sur TripAdvisor ne sont pas toujours au top. (Faites attention à l’hôtel que vous choisissez, il peut être très mal situé ou vraiment affreux.) Personnellement j’ai choisi l’Antusa Hotel Palace & Spa (5* sur TripAdvisor), un tout petit peu plus cher que les autres mais vraiment très joli, disposant de toutes les commodités nécessaires (Wifi, petit déjeuner compris, sèche-cheveux, spa…) et situé à 2 minutes à pieds des restaurants, de la Mosquée Bleue et de Sainte Sophie. Je ne peux que vous le recommander car les chambres sont modernes et le personnel est très à l’écoute (la première nuit, notre voisin ronflait énormément donc le staff nous a immédiatement changé de chambre pour le reste du séjour). Seul le petit-déjeuner m’a un peu déçue car il est plus adapté aux turcs qu’aux touristes, mais vous ne mourrez pas de faim quand même. (Sachez que j’ai réservé le package vol+hôtel sur le site ebookers.)

IMG_2126.JPG
IMG_2279IMG_2526

VIE SUR PLACE
Transports : Si vous restez dans Sulanahmet, vous n’avez pas besoin de prendre les transports car tout se fait très facilement à pieds (il suffit d’avoir des baskets confortables). Si vous êtes plutôt du genre feignasse, il y a un tram qui dessert toute la vieille ville et rejoint le métro par endroit. Il y a plusieurs lignes de métro dans tout Istanbul, qui correspondent plus ou moins bien entre elles. Amis londoniens, vous ne serez pas dépaysés car le métro est exactement pareil. Et si vous prenez souvent les transports, mieux vaut acheter dès le départ la Istanbulkart : une carte que vous rechargez du montant souhaité et qui réduira de moitié le prix de vos trajets (un réceptionniste de l’hôtel nous en a prêté une).

IMG_2296.JPG

Monnaie : En Turquie, la monnaie locale est la livre turque (ou lira). Actuellement il faut diviser le montant par 3 pour obtenir le prix en euros. Concernant le change, vous pouvez le faire dès l’aéroport au bureau qui ne prend pas de commission et offre un tarif avantageux. En ville, la plupart des bureaux de change ne prennent pas de commission, mais ils ne proposent pas tous le même taux donc privilégiez ceux dont le montant est plus important (si vous donnez 1€, mieux vaut recevoir 3,15TL que 3,03TL). Au duty free de l’aéroport, vous pourrez effectuer vos achats en euros. A noter que dans certains restaurant, les taxes ou le service ne sont parfois pas compris, donc à rajouter à l’addition.

IMG_2481.JPG

Shopping : Tous les sacs, chaussures et vêtements de marque que vous verrez sont des contrefaçons, extrêmement bien faites (mais assez chères aussi). Si vous en ramenez, attention à la douane, ça peut couter très cher. Dans les bazars turcs, on négocie son achat le plus fermement possible pour obtenir le prix que l’on souhaite payer. Dans 50% des cas si le prix donné n’était pas trop bas et que vous finissez par partir du magasin, le vendeur vous courra après pour accepter. (Mon haul à Istanbul.)

IMG_2322.JPG

Divers :
– Ca reste un pays majoritairement musulman donc on évite les tenues trop dénudées.
– Pour les visites des mosquées, ils mettent à disposition des voiles et des jupes longues si vous n’êtes pas habillée correctement.
– Il n’y a qu’une heure de décalage horaire.
– Les prises électriques sont les mêmes que chez nous.
– Evidemment, on ne boit pas l’eau du robinet.
– Il est très incorrect de refuser de boire un thé/café avec un turc car cette proposition vous assure »40 ans d’amitié ».
– Vous trouverez facilement des restaurants/bars qui servent de l’alcool (mais pas tous), sauf que les cocktails ne sont pas toujours dignes de ce nom.

IMG_2480