Epilation laser chez Lazeo : test et avis

Il y a 1 an et demi j’ai commencé l’épilation laser et j’avais promis de vous faire un retour d’expérience mais j’attendais d’avoir vraiment avancé dans mes séances. Comme je suis presque à la fin, je pense qu’il est temps de vous écrire cet article.

L’épilation définitive, petit rappel
Cette méthode d’épilation au laser permet, à terme, de ne plus avoir aucun poil sur la zone traiter et de ne plus avoir à l’épiler ou la raser. Pour ce faire, on détruit le bulbe responsable de la pousse du poil avec un laser assez puissant. Le laser fonctionne très bien au contraste, c’est à dire avec un poil foncé sur une peau claire. Sur les peaux métisses/mates aux poils foncés ça marchera un peu moins bien, tout comme pour les blondes qui ont des poils clairs. Le traitement se fait sur 1 à 2 ans puisqu’il faut espacer chaque séance de 6 à 8 semaines et ne pas la pratiquer sur peau bronzée. Il vaut donc mieux commencer à l’automne quand vous avez commencé à débronzer, car vous pourrez faire un maximum de séance jusqu’à l’été suivant.

Quelles zones peut-on traiter avec l’épilation définitive ?
Aujourd’hui, vous pouvez traiter à peu près n’importe quelle zone avec l’épilation définitive. J’ai choisi de faire le maillot et les aisselles, car ce sont les zones les plus compliquées à épiler soi-même (et si l’on rase c’est tous les deux jours et le poil est vraiment dru et plus foncé) et celles dont on veut le plus se débarasser. J’ai voulu faire les demi-jambes mais les poils sur mes mollets sont un peu trop clairs et fins pour que cela fonctionne. On a testé lors de ma première séance et ça ne prenait pas et c’est vraiment dommage car j’aurais adoré pouvoir m’en débarasser aussi. Sachez que l’épilation définitive n’est pas l’apanage des femmes et certains hommes y ont recours aussi, plutôt pour supprimer un complexe comme les poils dans le dos.

Quels sont les tarifs de l’épilation définitive ?
L’épilation laser est une technique assez onéreuse, donc prévoyez votre budget en amont pour ne pas vous retrouver à stopper votre « traitement » en cours de route. Vous pouvez le faire chez un dermatologue (mais c’est souvent plus cher) ou dans un centre d’esthétique auprès d’une patricienne formée à cette méthode, c’est selon votre budget et vos préférences. On vous propose souvent un forfait de x séances et je vous conseille vivement de commencer par ça car c’est plus rentable. Après vous pouvez opter pour un deuxième forfait ou payer vos séances à l’unité, selon vos besoins. D’ailleurs vous avez souvent une première consultation avec un devis. Personnellement j’ai choisi le centre Lazeo Paris pour mon épilation définitive car j’en avais beaucoup entendu parler et notamment car Noholita a partagé un code promo offrant 10% de remise. Chaque séance me coûterait 140€ pour maillot brésilien et aisselles (je crois que le tarif a augmenté 2 fois depuis ma toute première visite !). Mais j’ai commencé par un forfait de 5 séances et comme j’en suis déjà à la 9ème et qu’il m’en faudra une 10ème, la praticienne a gentiment proposé de m’offrir la dernière, comme si j’avais pris un second forfait. Grosso modo, l’épilation définitive m’aura couté 1000€. C’est une somme qui paraît énorme mais faites le calcul de l’achat de rasoirs, de bandes de cire ou de rendez-vous chez l’esthéticienne et ça devient assez vite rentable. C’est surtout un investissement sur le long terme qui vous offre un réel confort de vie.

Comment se déroule une séance ?
Sachez-le, même si ça vous coûte de l’argent, ça ne vous prendra pas beaucoup de temps ! Mes séances n’ont jamais duré plus de 10 minutes pour ces 2 zones et comme elles sont espacées d’un à deux mois, c’est assez facile à glisser dans votre emploi du temps. Il faut d’ailleurs prévoir de vous raser la veille de chaque séance (on peut vous préconiser de le faire 2j avant selon le centre). Si je n’ai qu’une chose à vous conseiller : la crème anesthésiante !!! Assurez-vous que le centre ou le dermato où vous le faites vous fasse une prescription de crème Emla (prenez son générique, moins cher) car ça va rendre vos séances beaucoup plus agréables. Pour ma part, les aisselles c’était à chaque fois assez rapide et supportable, car ce sont deux petites zones. Mais le maillot c’est assez douloureux, même avec la crème, donc je n’imaginerai pas le faire sans. Il faut appliquer la crème en couche épaisse (le tube mesurant 3cm de long, pas trop épaisse non plus) sur la zone à anesthésier, 1 à 2h avant la séance, et pour que la crème ait le temps de bien faire effet il faut idéalement la recouvrir de cellophane. Minute glamour : vous allez apprendre à faire une culotte de cellophane, que vous galèrerez à enlever avant votre séance d’épilation laser ahah. La technicienne vous donne des lunettes pour protéger vos yeux, règle l’intensité du laser et passer une fois sur chaque partie de votre peau (à savoir qu’il y a un souffle d’air froid en parallèle, pour rendre l’épilation plus agréable). Lors des premières séances, ça peut clairement sentir le cochon grillé lorsqu’un poil brule, ne vous inquiètez pas, c’est normal. On vous applique ensuite un peu de crème pour calmer la peau et vous pouvez retourner vaquer à vos occupations SAUF exposer au soleil la peau récemment traitée. Sinon, ce n’est pas contraignant. Entre les séances vous n’avez pas le droit d’épiler, il faut raser uniquement, pour que le poil soit le plus costaud possible et que le laser le détecte mieux.

Et les résultats ?
J’ai fait ma 9ème séance juste avant le confinement. C’est beaucoup, mais je suis blonde et mes poils ne sont ni très épais, ni très foncés donc ils nécessitent un peu plus de séances que d’autres personnes. A ce stade, je n’ai presque plus de poils sous les aisselles, cet été je rasais les 3/4 qu’il me restais à peine une fois par semaine. Pour le maillot, le processus est un peu plus long, notamment au niveau des lèvres car vous le savez ce sont des poils plus fins et même sur les brunes ils sont difficiles à faire partir définitivement. Toutefois, j’en ai beaucoup moins et c’est plus devenu un duvet (c’est à dire que même si je les rase entre les séances, ils ne repoussent pas drus et piquants). Mais pour la partie classique du maillot, je n’ai presque plus aucun poil et je pense que les derniers résistants seront éliminés lors de ma dernière séance (où l’on veillera à mettre le laser au plus fort). Au final je suis vraiment contente d’avoir sauté le pas de l’épilation laser et je regrette juste d’avoir mis autant de temps à le faire. Je vous conseille vraiment de vous y prendre le plus tôt possible, ça change la vie de ne plus avoir à se soucier des poils dans sa vie intime ou lorsqu’on est en vacances, à la plage, à la piscine… Dites moi si vous êtes aussi passée par là où si cet article vous a convaincue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s